Accueil > Mots-clés > Grands thèmes > Santé mentale / Violences / Suicide

Santé mentale / Violences / Suicide

Les données disponibles sur la santé mentale de la population générale en Bretagne concernent essentiellement le phénomène suicidaire. Bien que la mortalité par suicide soit, en Bretagne comme en France, en diminution depuis le début des années 1990, la région conserve une situation très défavorable par rapport à la moyenne nationale.

De ce fait, la « promotion de la santé mentale et prévention du suicide » est une des priorités ciblées dans le cadre du PRS.

La santé mentale ne se limite pas à une absence de pathologie ou de souffrance psychique. L’OMS définit la santé mentale comme un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté. Dans cette approche positive, la promotion de la santé mentale renvoie au processus consistant à accroître la capacité des individus et des collectivités à prendre en charge les questions de santé mentale qui les concernent et à améliorer leur santé mentale.

Ainsi, parmi les axes d’intervention retenus dans le cadre du Schéma régional de prévention, on retrouve des stratégies relevant de cette approche positive de la santé mentale :

  • « la promotion de la santé mentale dans sa dimension sociale et politique : pour faciliter toutes les actions qui vont favoriser le lien social, lutter contre l’isolement, améliorer les conditions de travail... l’ARS a un rôle d’incitation et de soutien auprès de ses partenaires que sont les services déconcentrés de l’Etat, les collectivités territoriales, l’éducation nationale, la santé au travail... afin qu’ils intègrent les questions de santé mentale dans leurs politiques, bien qu’il ne s’agisse pas de leur mission première. »
  • « la promotion de la santé mentale dans son volet éducation pour la santé : elle comprend les actions visant à permettre aux personnes d’améliorer leurs compétences psychosociales et de développer les aptitudes influençant positivement leur santé. (…)L’ARS appuiera en priorité les actions menées au bénéfice des publics les plus en difficulté : personnes en situation de précarité, personnes isolées, personnes âgées en complémentarité des actions menées en milieu du travail par la DIRECCTE et la MSA (pour le monde agricole) et en faveur des détenus par l’administration pénitentiaire. » [1]

Formations

Conseils

Productions

Notes

[1Schéma régional de prévention de Bretagne : volet Prévention-Promotion de la santé – 6. Actions thématiques prioritaires – 6.2 Promotion de la santé mentale et prévention du suicide »

4A, rue du Bignon - 35000 Rennes
02 99 50 64 33 - Mél

106, bd Hoche (bât CPAM 22) - 22000 Saint-Brieuc
02 96 78 46 99 - Mél

9, rue de l’ile d’Houat - 29000 Quimper
02 98 90 05 15 - Mél

4A, rue du Bignon - 35000 Rennes
02 99 67 10 50 - Mél

24 Rue Colonel Faure – Quartier Le Guemenen – 56400 Auray
02 97 29 15 15 - Mél